Chat with us, powered by LiveChat

Depuis des millénaires, l’Homme a créé et utilisé des outils l’aidant à calculer (abaque, boulier, etc.), exigeant, comme les opérations manuelles, des algorithmes de calcul, dont des tables datant de l’époque d’Hammourabi (environ -1750) figurent parmi les exemples les plus anciens.

Si les machines à calculer évoluent constamment depuis l’Antiquité, elles n’exécutent pas elles-mêmes l’algorithme : c’est l’homme qui doit apprendre et exécuter la suite des opérations, comme pour réaliser les différentes étapes d’une division euclidienne). En 1642, Blaise Pascal imagine une machine à calculer, la Pascaline, qui fut commercialisée. Sept exemplaires subsistent dans des musées comme celui des arts et métiers et dont deux, qui sont dans des collections privées (IBM en possède une). Joseph Marie Jacquard avec ses métiers à tisser à cartes perforées illustre en premier le concept de programmation, comme enchaînement automatique d’opérations élémentaires. George Boole et Ada Lovelace esquissent une théorie de la programmation des opérations mathématiques.

Source : wikipedia